top of page
Rechercher

L’autorégulation psychobiologique, un pilotage essentiel de notre corps


Notre corps est une usine complexe composée de diverses spécificités toutes complémentaires les unes aux autres et évoluant avec des rythmes différents.

Le rythme biologique neural va de 0,01 à 10 secondes, respiratoire de 4 à 5 secondes, hormonal de 90 à 180 min.

Et où se trouve le chef d’orchestre là-dedans?

Naturellement est installé en nous, comme un pilote automatique qui crée une autorégulation.

Cependant celle-ci est sensible à notre état psychologique, notre façon de pensée et notre regard par rapport à notre environnement, ce que nous vivons…c’est ce qu’on appelle la psychobiologie.

Plus vous êtes confronté à un stress ou à un mal-être qui dure dans le temps, plus vous allez toucher les différentes spécificités de votre usine corporelle. Plus ce temps sera long, plus votre pilotage automatique aura des difficultés pour retrouver de la stabilité dans la cadence des divers rythmes.

Alors inévitablement apparaissent des gênes soit physiques, soit psychologiques, qui dépendent de votre équilibre chimique.

Ce qui est très intéressant est que vous avez possibilité, vous, de reprendre le manche de ce pilotage. Revenir à soi, à votre essentiel, faire de la méditation, aller se ressourcer avec des amis, se balader dans la forêt, faire du sport, peindre, prendre le temps de caresser son chat ou son chien, aident à se rééquilibrer naturellement…

Cela paraît anodin, et cela est pourtant si important de se sentir bien avec soi pour que son équilibre reprenne place.

« La perception de l'infiniment petit est le secret de la clairvoyance, la protection de l'infiniment fragile et tendre est le secret de la force » Lao-Tseu


Vous souhaitez en savoir plus, contactez-moi: helene.vue@gmail.com

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page